Désinfecteur d'air chez soi, nécessaire ou pas ?

 Il a été démontré que l'air intérieur peut également être pollué, comme à l'intérieur de la maison, au bureau ou dans les transports en commun. Pour résoudre ce problème, de nombreuses familles optent pour des purificateurs d'air. Mais résolvent-ils vraiment quelque chose ?

Installer un purificateur d'air

Des chercheurs anglais et américains ont étudié la pollution à l'intérieure de la maison d'où l'idée d'utiliser des désinfecteurs d'air.


L'air à l'intérieur d'une maison peut être 2 à 5 fois plus polluant que dehors. Les principaux polluants à l'intérieur sont:

  • Les virus
  • Un mètre cube d'air peut contenir environ 15.000 virus de la grippe.
  • Il y a de la poussière dans l'air.
    Une once de poussière contient environ 42 000 acariens vivants. Et un acarien émet dans l'air 20 pelotes fécales par jour.
  • La fumée de cigarette.
    Les personnes qui respirent souvent des niveaux importants de fumée dans un espace clos ont un risque 2 à 3 fois plus élevé de développer une maladie pulmonaire obstructive chronique.
  • Les produits ménagers. De nombreux produits chimiques toxiques sont émis par les nettoyants ménagers dans l'air.
  • Les squames des animaux domestiques.
    Les poils des chats et des chiens favorisent également la pollution atmosphérique. Que ce soit un animal sans poils, ou avec les cheveux, ils ont les mêmes effets négatifs.

La santé essentielle à la vie de notre planète est polluée par plusieurs sources. Si ces pollutions sont les principales sources de pollution, certains appareils électroménagers et meubles de la maison peuvent également favoriser leur croissance.

  • Les meubles
    Lorsque votre ménage est négligé, vos meubles accumulent une quantité importante de poussière, de restes d’insectes ou de squames d’animaux.
  • La moquette
    La poussière et la saleté s'accumulent dans les tapis, souvent jusqu'à 8 fois le poids du tissu.
    Les tapis abritent également des pesticides, des produits chimiques toxiques ramassés dans la rue par les chaussures.
  • Les cloisons
    Très fréquentes dans l'aménagement des bureaux, les cloisons, le plus souvent, renferment de nombreux allergènes, notamment de la poussière et du pollen.

Étant donné que passer le plumeau, le balai ou l'aspirateur tous les jours réduit la dispersion de polluants dans l’air, il est préférable d’exposer uniquement la fumée à l'extérieur. Par ailleurs, pour que votre air soit plus pur ce qui va permettre à votre corps de mieux se débarrasser des toxines, il est recommandé d'acheter un bon purificateur ou désinfecteur d'air.

Le rôle d'un purificateur

Les purificateurs d'air intérieur sont nécessaires pour éliminer la plupart des polluants à l'intérieur. Généralement, leur fonctionnement est le même.

L'air est aspiré dans l'appareil.

La SCF 60-8 dispose d’un pré-filtre qui dépasse les matières épaisses, comme les cheveux ou les poils, pour lui permettre de chauffer au maximum la matière à injecter.

Il est envoyé au deuxième filtre, qui effectue un travail plus pointu incluant une absorption des odeurs, de la fumée et de composants organiques.

Quand il est purifié, l'air est renvoyé dans la maison. Dans le commerce, on propose deux types de purificateurs:

Le purificateur d’air à filtres

Air-Pur, un purificateur d'air au filtre, utilise aujourd'hui différentes technologies de filtration et peut retenir les petites particules comme les virus et les spores de moisissure. Pour chaque technologie, on peut distinguer quels modèles sont catégorisés dans les numéros H10 à H14 en fonction de leur efficacité. Parmi ces modèles, on trouve le modèle à charbon qui absorbe la fumée de cigarette et le gaz d'échappement.

Contrairement à d'autres appareils d'aération et de filtration produits, qui travaillent avec un système de sarcophage à vapeur, le purificateur EurAir se base sur l'ionisation. Il élargit l'air par la dispersion aux ions qui ensuite se mélangent à des molécules fongiques indésirables avant de les fixer au sol ou sur les meubles. Pour renforcer ce dispositif, il dispose également quelques filtres supplémentaires.

Le purificateur d’air par photocatalyse

Piloté par une équipe de chercheurs du CNRS, ce purificateur est conçu pour assainir l'air que nous respirons en captant les particules fines. Il commence par aspirer de l'air pur puis le fait passer à travers des nanotubes de dioxyde de titane. Ceux-ci vaporisent les allergènes, les virus et les bactéries avec une lumière ultraviolette avant de les convertir en dioxyde de carbone et en vapeur d'eau. Tout ce que vous avez à faire est de suivre le guide d'utilisation fourni par le fabricant lors de son utilisation ; sinon, la photocatalyse transformera le formaldéhyde en d'autres substances dangereuses.

Un purificateur d'air nécessite une installation complète pour être efficace.

Suivant certains facteurs, l'efficacité du purificateur et le temps requis pour le traiter varient :

La zone à améliorer

Pour être efficace, le purificateur initial utilisé doit être compatible avec ces exigences. Les résultats des purificateurs sont limités dans tous les cas. L'utilisation de ces appareils ne fait pas de la pièce une bulle sûre et exempte de pollution. En fait, aucune marque ne s'engage à donner ce résultat. Les constructeurs parlent plutôt d'un rendement supérieur à 99 %. Cet appareil permet uniquement de lutter contre les mauvais impacts de la pollution de l'air intérieur. Cet expert note également que la fonction de l'appareil est surtout de soulager les habitants exposés à la pollution ambiante et se plaint d'une trop grande fatigue à devoir tout nettoyer.

Ainsi, les avis divergent sur l'utilisation d'un purificateur d'air. Alors que certains craignent de respirer de l'air pollué, d'autres jugent trop onéreux de purifier tout leur air. De plus, pour les personnes sujettes aux allergies, celles souffrant de problèmes respiratoires tels que l'asthme et d'autres maladies respiratoires, un nettoyant leur serait bénéfique lors du choix d'un modèle approprié. Ils apprécieront les avantages tangibles :

Jusqu'à 78 % de soulagement des symptômes en seulement une semaine

  • Amélioration de 17% de la fonction pulmonaire après trois mois
  • Améliorations de la respiration matinale jusqu'à 31 %
  • Moins de rougeurs ou de démangeaisons autour des yeux.
  • Moins d’éternuements.

Optimiser les résultats du purificateur d'air

Pour optimiser les résultats du purificateur d'air, la meilleure technique n'est pas de recycler en continu l'air à l'intérieur de la maison mais plutôt de le renouveler. Les substances qui ne peuvent pas être piégées par le purificateur d'air seront automatiquement expulsées vers l'extérieur. Ainsi, avec ou sans purificateur d'air, il est indispensable de ventiler les locaux intérieurs au moins 15 minutes par jour. Cette recommandation s'applique autant en hiver qu'en été. De plus, d'autres gestes simples au quotidien sont à adopter :

Jeter le contenu des différents espaces intérieurs et garder la maison propre tous les jours pour enlever les particules ;

Stabiliser les conditions de vie pour éviter que la moisissure ne se développe : faire sécher les vêtements dehors et aérer la salle de bain pour éviter l'accumulation de vapeur (source) ;

Pour éviter le développement des acariens, changer régulièrement les draps et aspirer le matelas de temps à autre.

Pour la construction ou la rénovation d'une maison, il est recommandé de choisir des matériaux sains qui respectent l'environnement. Pour le choix de peinture, de matière isolante ou de revêtement, il vaut mieux opter pour un produit qui n'a pas de COV.


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog